math: opérations et géométrie

PLAN DE LEÇON-Bingo

Avant modifications faites sur place

Date : le 14 mars, 2017 Nom : Winter S.H., Erin S,  Kymber Z
Niveau : 3ème année Matière : Mathématiques
Durée : 15 minutes Observateurs/trices : Claire St.Cyr Power

Apprentissage Critique (AC):  AP-GV.8: Approfondit et démontre, de façon concrète, imagée et symbolique et à l’aide de phrases simples, une compréhension de la notion d’addition (nombres dont les solutions ne dépassent pas 100) et de la notion de soustraction (les faits de soustraction correspondants), y compris le développement du calcul mental dont les calculs ne dépassent pas 20.

Résultat d’apprentissage: 3N.5 Appliquer, pour déterminer les faits d’addition jusqu’à 18 et les faits de soustraction correspondants, des propriétés du nombre et des stratégies de calcul mental telles que : • se référer à un double connu; • obtenir 10; • utiliser la commutativité; • utiliser la propriété de zéro; • se servir de l’addition pour soustraire.

Stratégie ou activité choisie (ce que les élèves vont faire) :  Jouer un jeux de BINGO ou ils devront effectuer des opérations d’addition et de soustractions.

Amorce : Demande aux élèves s’ils ont déjà jouer au BINGO.  Cela nous indiquera aussi s’il faudra aller en grande détails lors de l’explication.

Étapes de développement :  Chaque élève recevra une carte de jeux sur laquelle est indiqué plusieurs problèmes d’addition et de soustraction.  Au début, ils auront quelques minutes pour effectuer les calculs et écrire des réponses pour les aiders.  Ensuite, on tira des nombres représentant la somme des calculs qu’ils ont fait.  S’ils ont cette nombre représenté sur leur carte, ils pourront le marquer par un X. Le gagnant sera le premier étudiant à faire un ligne de 5 X sur leur carte.

Clôture : Remercie les élèves d’avoir participer.

Astuces de gestion / Adaptation : Si le jeux termine trop vite, on peut continuer à jouer jusqu’à ce que quelqu’un a deux lignes, ou une carte noire (tous les espaces ont un X).

Évaluation : Comment allez-vous savoir que l’objectif est atteint ?  Si les élèves sont capables d’effectuer les calculs nécessaires.

Matériel didactique / ressources :  cartes de BINGO, crayons, numéros à piger

PLAN DE LEÇON- Bingo

Après modification faites sur place

Date : le 14 mars, 2017 Nom : Winter S.H., Erin S,  Kymber Z
Niveau : 2ème année Matière : Mathématiques
Durée : 40 minutes Observateurs/trices : Claire St.Cyr Power

Apprentissage Critique (AC):  AP-GV.8: Approfondit et démontre, de façon concrète, imagée et symbolique et à l’aide de phrases simples, une compréhension de la notion d’addition (nombres dont les solutions ne dépassent pas 100) et de la notion de soustraction (les faits de soustraction correspondants), y compris le développement du calcul mental dont les calculs ne dépassent pas 20.

Résultat d’apprentissage: 3N.5 Appliquer, pour déterminer les faits d’addition jusqu’à 18 et les faits de soustraction correspondants, des propriétés du nombre et des stratégies de calcul mental telles que : • se référer à un double connu; • obtenir 10; • utiliser la commutativité; • utiliser la propriété de zéro; • se servir de l’addition pour soustraire.

Stratégie ou activité choisie (ce que les élèves vont faire) :  Jouer un jeux de BINGO ou ils devront effectuer des opérations d’addition et de soustractions.

Amorce : Demande aux élèves s’ils ont déjà jouer au BINGO.  Cela nous indiquera aussi s’il faudra aller en grande détails lors de l’explication.

Étapes de développement :  Chaque élève recevra une carte de jeux sur laquelle est indiqué plusieurs problèmes d’addition et de soustraction.  L’enseignant pigera un papier du sac sur laquelle est écrit une équation.  L’enseignant lira l’équation et les élèves auront à le trouver sur leur carte de BINGO.  Pour marquer qu’ils l’ont trouver, ils devront faire le calcule et écrire la réponse dans la même boîte que l’équation.  Le jeux termine lorsqu’un élève remplit tous les boîtes d’une rangé (horizontale, vertical, diagonal).

Clôture : Remercie les élèves d’avoir participer.

Astuces de gestion / Adaptation : Si le jeux termine trop vite, on peut continuer à jouer jusqu’à ce que quelqu’un a deux lignes, ou une carte noire (tous les espaces ont un X).

Évaluation : Comment allez-vous savoir que l’objectif est atteint ?  Si les élèves sont capables d’effectuer les calculs nécessaires.

Matériel didactique / ressources :  cartes de BINGO, crayons, numéros à piger

PLAN DE LEÇON-Territoire

Date : le 8 mars 2017 Nom : Winter S.H., Erin S.,  Kymber Z.,
Niveau : 3ème année Matière : Mathématiques
Durée : 15 minutes Évaluatrice: Claire St.Cyr Power

 

Résultat d’apprentissage (RA) :  RA : 3FE.5

Appliquer sa compréhension de la notion de polygone régulier et polygone irrégulier (triangle, quadrilatère, pentagone, hexagone et octogone), y compris :

 

  • décrire;
  • comparer;
  • faire des tris.

 

Indicateur de réalisation (IR) :

  1. Examine des ensembles de polygones réguliers ou irréguliers, les classifie et les nomme en se basant uniquement sur le nombre de côtés.

Objectif langagier : Connaître la différence entre un carré et rectangle et si on approfondit on peut connaître la différence entre les différentes sortes de triangles. Autre vocabulaire discuter : les points, une lingue, les tours de rôles, territoire, plus que, moins que et stratégie.

Objectif affectif : Jouer de façon équitable et gagner ou perdre un jeu avec compassion.

Stratégie ou activité choisie (ce que les élèves vont faire) :

Règles du jeu :

  • À tour de rôle, les enfants tracent une ligne pour former un côté d’un carré. Seulement les lignes à l’horizontale et verticales, mais jamais à la diagonale. Il est interdit de croiser une ligne déjà tracée.
  • L’enfant qui trace la dernière ligne d’un carré y inscrit ses initiales et joue de nouveau.
  • Lorsque toutes les carrés sont faites, chacun compte le nombre de carrés portant ses initiales. La largeur d’un carré est proportionnelle a combien de points ça vaut. Une petite carré vaut 1 la prochaine largeur sera 4, etc. (Value de l’aire de surface comparer au plus petit, mais cela est trop profond pour cet âge alors on explique que les territoires plus larges valent plus que les petits.)

 

Amorce :

Demande : Selon vous, c’est quoi un carré? C’est quoi la différence entre un carré et un rectangle? Explique qu’en ce jeu on ne peut pas avoir les points pour les rectangles et alors le but est de former les carrés.

Démontrez un jeu. Avec le temps limité on montre les jeux finis et indique les rectangles qui n’ont pas de valeur en ce jeu.

Étapes de développement :

Mets les élèves en dyade avec une grille de jeu simple à commencer. Laisse-les jouer!

Clôture :

Discute les stratégies utiles des gagnants, demandent-les s’ils voient des autres façons de jouer ce jeu. Introduit le concept de utiliser les triangles ou autres formes géométriques pour pouvoir complexifier ce jeu.

Activités supplémentaires :

Utiliser les rectangles, triangles et autres polygones avec la même grille pour montrer la division de territoire maximum et complexe.

Matériel didactique / ressources :  

Page 26 et pages 83-89 dans le livre:

Bednarz Bourdage et al., Banque de jeux pour l’apprentissage des mathématiques au primaire, Modulo Éditeur, Mont-Royal, 2002

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s